>@Tim Smit/EIB
©Tim Smit/EIB
  • La Banque européenne d’investissement (BEI) accorde un prêt allant jusqu’à 11,75 millions d’USD à l’appui de la centrale solaire de 34 MW* de Ngonye en Zambie
  • Le projet est promu par la multinationale énergétique Enel et est également soutenu par des prêts de l’IFC (groupe de la Banque mondiale) et du programme IFC-Canada sur les changements climatiques

Poursuivant son effort visant à soutenir le développement de l’énergie solaire sur le continent africain, la BEI a signé un accord de prêt d’un montant maximum de 11,75 millions d’USD à l’appui de la centrale solaire photovoltaïque de Ngonye en Zambie. Le groupe Enel et la Société de développement industriel (IDC), basée en Zambie, construiront l’usine solaire, qui sera située dans la zone économique multiactivités de Lusaka Sud.

Andrew McDowell, vice-président de la BEI, a fait le commentaire suivant : « L’initiative en cours visant à normaliser les procédures de passation des marchés et de financement génère des économies d’échelle pour les projets solaires sur l’ensemble du continent africain, améliorant ainsi leur viabilité économique et aboutissant au développement de l’énergie solaire sur des marchés plus petits et dans les pays en développement. Après avoir récemment soutenu des projets solaires au Maroc et au Kenya, la BEI est honorée d’aider la Zambie à exploiter cette ressource abondante au profit de ses citoyens. »

Au financement par le groupe Enel lui-même, s’ajoutent des prêts de premier rang d’un montant maximal de 10 millions d’USD de l’International Financing Corporation (IFC), membre du groupe de la Banque mondiale, et un prêt concessionnel d’un montant maximal de 12 millions d’USD du programme de l’IFC-Canada sur les changements climatiques. L’installation, qui devrait produire environ 70 GWh par an, a vocation à aider la Zambie à réduire les pénuries et à diversifier son bouquet de production énergétique.


* Capacité en courant continu, équivalente à 28 MWac.

EIB support for solar energy