>@EIB
©EIB

Teresa Czerwińska est la nouvelle vice-présidente et la nouvelle membre du Comité de direction de la Banque européenne d’investissement (BEI). Elle prendra ses nouvelles fonctions le 1er mars 2020.

Mme Czerwińska, de nationalité polonaise, a été nommée par le Conseil des gouverneurs de la BEI sur proposition du ministre des finances de la République de Pologne.

Commentant son arrivée à la BEI, Teresa Czerwińska a déclaré :« Je suis ravie et profondément honorée de rejoindre la banque de l’Union européenne à un moment charnière pour cette institution. La BEI favorise les investissements à long terme dans quatre domaines prioritaires bien connus : les infrastructures, le climat et l’environnement, l’innovation et les petites et moyennes entreprises. Elle contribue ainsi à la prospérité, à la compétitivité et au développement territorial équilibré des pays et des régions en Europe et ailleurs dans le monde. La BEI a également un rôle essentiel à jouer pour faciliter la mise en œuvre du pacte vert pour l’Europe. Toutes ces tâches revêtent une importance considérable aujourd’hui et je suis très heureuse de pouvoir y participer et de collaborer avec l’équipe de la BEI afin d’assurer la réussite et le bien-être des citoyens européens. »

Avant d’être nommée vice-présidente de la BEI, Mme Czerwińska était membre du conseil d’administration de la Banque nationale de Pologne depuis juin 2019. De janvier 2018 à juin 2019, elle a occupé le poste de ministre des finances de la République de Pologne. Dans le cadre de ses fonctions, elle était également gouverneure de la Banque européenne d’investissement. Avant d’occuper ce poste, elle a exercé les fonctions de sous-secrétaire d’État chargée du budget de l’État au sein du ministère des finances (de juin 2017 à janvier 2018) et, au préalable, auprès du ministère des sciences et de l’enseignement supérieur (de décembre 2015 à juin 2017) en Pologne.

Teresa Czerwińska est professeure de sciences économiques à l’université de Varsovie. Elle est spécialisée en finances et gestion des risques.

Composé d’un président et de huit vice-présidents, le Comité de direction est l’organe exécutif collégial permanent de la BEI. Ses membres sont nommés par le Conseil des gouverneurs, à savoir les ministres des finances des 27 États membres de l’UE.

Sous l’autorité de Werner Hoyer, le président de la BEI, le Comité de direction supervise collectivement la gestion courante de la BEI et prépare les décisions du Conseil d’administration, dont il assure ensuite l’exécution.