>@EDPR
©EDPR
  • Les parcs éoliens seront implantés dans les districts de Coimbra et de Guarda, dans l’ouest et le nord du pays.
  • 560 emplois devraient être créés pendant la phase de mise en œuvre.
  • Le financement de la BEI est assorti de la garantie du Fonds européen pour les investissements stratégiques (FEIS).

La Banque européenne d’investissement (BEI) et BPI vont accorder respectivement 65 millions d’EUR et 47 millions d’EUR à EDP Renováveis S.A. (EDPR), l’un des principaux producteurs d’énergie éolienne au monde, pour financer la construction et l’exploitation de deux parcs éoliens terrestres d’une puissance nominale totale de 125 MW dans les districts de Coimbra et de Guarda, au Portugal. Le projet est cofinancé par Banco BPI et le financement de la BEI bénéficie de la garantie du Fonds européen pour les investissements stratégiques (FEIS), qui constitue le pilier central du Plan d’investissement pour l’Europe.

Grâce au soutien de la BEI, EDPR va concevoir, construire et exploiter deux parcs éoliens de taille moyenne : Tocha II, d’une puissance de 33 MW, et Sincelo, d’une capacité de 92 MW. Le parc éolien Tocha II sera situé dans l’ouest du Portugal, à proximité de la côte atlantique, dans la commune de Cantanhede (district de Coimbra), tandis que celui de Sincelo sera implanté sur le territoire des communes de Pinhel et Guarda (district de Guarda), dans le nord-est du pays. Ce projet aura un effet positif direct sur l’emploi, puisqu’il devrait créer environ 560 postes temporaires durant sa phase de construction.

Une fois mis en service, les deux parcs éoliens aideront le Portugal à atteindre les objectifs de son plan pour l’énergie et le climat, selon lequel les énergies renouvelables devraient représenter 47 % de la consommation finale brute d’énergie d’ici 2030. Ils contribueront également à la réalisation de l’objectif contraignant de la Commission européenne visant à ce que d’ici 2030 au moins 32 % de la consommation énergétique finale de l’UE soient couverts par des sources d’énergie renouvelables.

Avec ce cofinancement, la BEI et BPI renforcent leur engagement en faveur du financement durable et soutiennent les initiatives qui sont respectueuses de l’environnement et qui contribuent à prévenir et à atténuer les changements climatiques ainsi qu’à assurer la transition vers une économie à faible intensité de carbone.

La banque de l’UE soutient ce projet au moyen d’un prêt à l’appui de l’énergie verte, dont les caractéristiques sont pleinement conformes aux exigences de son programme d’obligations climatiquement responsables. En conséquence, ce projet est susceptible d’être alloué au portefeuille de prêt de la BEI comprenant les opérations financées sur le produit de ces obligations.

Ricardo Mourinho Félix, vice-président de la BEI chargé des opérations au Portugal : « Ce projet phare renforce notre partenariat avec EDP Renováveis et réaffirme l’engagement de la Banque en faveur de l’action pour le climat, du développement économique et de la cohésion. Soutenir les objectifs de décarbonation du Portugal, tout en stimulant la croissance et la création d’emplois, est l’une des principales priorités de la BEI. Si nous voulons que la relance économique post-COVID soit verte et inclusive, il est essentiel de promouvoir l’approvisionnement en énergies renouvelables et leur large utilisation par le secteur productif et par nos citoyens. »

Paolo Gentiloni, commissaire européen chargé de l’économie : « Cet accord entre la BEI et EDP Renováveis, soutenu par le Plan d’investissement pour l’Europe, sera profitable aussi bien au climat qu’à l’économie. Ce prêt, assorti de la garantie du Fonds européen pour les investissements stratégiques, permettra de financer de nouveaux parcs éoliens terrestres dans l’ouest et le nord du Portugal, ce qui aidera le pays à atteindre les objectifs ambitieux de son plan pour l’énergie et le climat et contribuera à la création d’emplois pendant la phase de mise en œuvre. »

Rui Teixeira, directeur général par intérim d’EDP Renováveis : « Nous sommes heureux, au sein d’EDP Renováveis, de pouvoir compter sur le soutien de la Banque européenne d’investissement (BEI) et de Banco BPI pour mettre en chantier de nouveaux projets qui contribueront à la concrétisation des objectifs que s’est fixés le Portugal dans son plan pour l’énergie et climat, à la réalisation des objectifs de la Commission européenne ainsi qu’à la création de plus d’un demi-millier d’emplois. Ce projet renforce notre engagement en faveur du secteur portugais des énergies renouvelables et de l’amélioration de la qualité de vie des générations actuelles et futures. Il consolide également notre rôle clé en tant que chef de file mondial du secteur des énergies renouvelables. »

Pedro Barreto, membre du conseil d’administration de Banco BPI : « BPI est un partenaire du Groupe EDP depuis de nombreuses années, et ce projet d’EDP Renováveis vient encore renforcer cette collaboration. L’intégration de critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) dans les opérations d’investissement s’inscrit dans une nouvelle tendance dont la pertinence et l’importance vont gagner du terrain dans un proche avenir. La participation à cette opération aux côtés de la BEI – ce dont nous sommes très fiers – fait de Banco BPI une entité de référence pour ce qui est de contribuer au financement durable des entreprises portugaises. »

Informations générales

La banque européenne du climat

La Banque européenne d’investissement (BEI) est le premier bailleur de fonds multilatéral au monde pour le financement de l’action en faveur du climat. Elle a récemment approuvé la Feuille de route du Groupe BEI dans son rôle de banque du climat en vue de réaliser son ambitieux programme visant à mobiliser 1 000 milliards d’EUR d’investissements en faveur de l’action climatique et de la durabilité environnementale au cours de la décennie décisive allant de 2021 à 2030. À cette fin, la Banque augmentera progressivement les financements consacrés à ces objectifs pour les porter à 50 % de son activité d’ici à 2025 et, à compter de 2021, le Groupe BEI alignera toutes ses nouvelles activités de financement sur les objectifs de l’accord de Paris.

Institution pionnière du marché des obligations vertes en 2007, la BEI est aujourd’hui le plus grand émetteur de titres de cette catégorie au monde.

À propos d’EDP Renewables (EDPR)

EDP Renewables (Euronext : EDPR) est un chef de file mondial dans le secteur des énergies renouvelables et le troisième producteur d’énergie éolienne au monde. Grâce à une solide réserve de projets, à des actifs de première qualité et à des capacités de production sans égal sur le marché, EDPR a connu un développement exceptionnel ces dernières années et est actuellement présent sur 14 marchés internationaux (Belgique, Brésil, Canada, Colombie, France, Grèce, Italie, Mexique, Pologne, Portugal, Roumanie, Espagne, Royaume-Uni et États-Unis). EDPR s’est engagée à soutenir les avancées sociales en matière de durabilité et d’intégration. Cet engagement se reflète dans l’inclusion de la société dans l’indice Bloomberg d’égalité de genre et dans sa certification Top Employers 2020 en Europe (Espagne, Italie, France, Roumanie, Portugal et Royaume-Uni), deux marques de reconnaissance de ses politiques axées sur les salariés.

Energias de Portugal, S.A. (« EDP »), l’actionnaire principal d’EDPR, est une entreprise énergétique mondiale, leader en matière de création de valeur, d’innovation et de durabilité. EDP figure dans l’indice Dow Jones de développement durable depuis treize années consécutives.

À propos de BPI

BPI se concentre sur l’activité de banque commerciale au Portugal. Elle y offre une large gamme de services et de produits financiers à une clientèle d’entreprises, d’acteurs institutionnels et de particuliers. BPI fait partie du groupe CaixaBank, qui détient l'intégralité de son capital social depuis la fin de 2018. Elle est la cinquième institution financière du Portugal par le volume des actifs (37 milliards d’EUR), détenant 10,5 % du marché des prêts et des dépôts de clients.