>@Shutterstock
©Shutterstock
  • Une consultation publique de trois mois sur les priorités de la banque de l’UE concernant le secteur des transports est lancée.
  • Un dialogue est entamé avec le secteur, la société civile et les instances politiques en vue d’une adaptation aux tendances observées dans le domaine des transports et d’un renforcement de la contribution de la BEI à la réalisation des objectifs de l’UE en matière de climat.

Un des principaux bailleurs de fonds destinés aux infrastructures de transport et aux solutions de mobilité en Europe, la Banque européenne d’investissement lance aujourd’hui une nouvelle consultation publique portant sur son appui au secteur. L’objectif est de redéfinir les priorités de soutien de la BEI, dans le cadre de sa Feuille de route de la banque du climat, qui joue un rôle pionnier, et de renforcer l’impact de ses futurs investissements dans les transports. La consultation publique prendra fin le 29 octobre 2021.

Secteur des transports : changer pour relever le défi

Des températures records et des conditions météorologiques extrêmes en Europe et dans le monde cet été ne laissent guère de doute sur le fait que la planète est entrée dans une décennie décisive pour le climat.

Au cours des dernières années, les émissions de gaz à effet de serre (GES) n’ont cessé de reculer dans l’UE. Toutefois, le secteur des transports n’a pas suivi cette tendance générale. Sa contribution relative aux émissions globales de GES en Europe a donc augmenté. Par conséquent, s’il est vrai que tous les secteurs doivent prendre des mesures, celles-ci sont absolument essentielles dans celui des transports.

« Les transports doivent passer au vert le plus rapidement possible. Des secteurs comme la construction, la production d’électricité et l’agriculture émettent aujourd’hui beaucoup moins de GES qu’en 1990, alors que le secteur des transports a vu ses émissions augmenter de 33 %. Nous devons faire preuve d’audace afin d’accélérer la transition vers des transports durables et plus résilients », a déclaré Kris Peeters, vice-président de la BEI chargé des questions liées aux transports. « C’est pourquoi nous tenons à écouter les citoyens, les partenaires, les ONG et le secteur et à recueillir leurs points de vue sur les priorités de la banque européenne du climat en matière d’investissements dans les transports pour la décennie cruciale qui nous sépare de 2030. La consultation nous aidera à renforcer l’impact de nos activités futures dans le domaine des transports et de la mobilité, afin de les rendre à la fois accessibles et efficaces, mais également écologiques et sûrs, en vue d’un système de transports véritablement durables. »

Outre la transition vers l’économie verte, le secteur doit également devenir plus sûr, plus efficace et accessible à tous les usagers, indépendamment de leur situation géographique ou socioéconomique.

Alors que près des deux tiers de son soutien aux transports sont déjà consacrés au transport et à la mobilité durables, la BEI entend accroître encore cette part. La nouvelle politique concernant le secteur des transports sera basée sur la Feuille de route de la banque du climat, qu’elle mettra en œuvre, et s’inscrira dans le droit fil de la Stratégie de mobilité durable et intelligente récemment publiée par la Commission européenne (CE). Elle s’adaptera également à la nouvelle taxinomie de la finance durable de l’UE.

La consultation publique – la première sur la politique de prêt de la BEI en matière de transports depuis 2011 – sera cruciale pour reconnaître les principaux défis dans le secteur des transports et, partant, les priorités qui nécessitent l’aide de la BEI et un soutien public afin qu’un nouveau système de transport résilient et plus durable soit mis en place.

Procédure de consultation publique

Au cours des trois prochains mois, la BEI dialoguera avec un large éventail de parties prenantes, y compris des représentants d’associations professionnelles, de la société civile et du secteur privé, afin de revoir ses priorités dans le cadre de sa politique de prêt dans le secteur des transports.

Le dialogue avec les parties prenantes vise à examiner le soutien récent de la BEI aux investissements dans les transports durables et à réfléchir aux principales tendances et difficultés en matière d’investissement qui caractérisent le secteur à l’heure actuelle. Afin d’orienter et d’inspirer les discussions et de recueillir l’avis des parties prenantes, la BEI a préparé un document de consultation et une série de questions détaillées. Une réunion en ligne sur le thème de la consultation publique sera également organisée pour permettre aux parties prenantes d’échanger directement avec le personnel de la BEI sur les enjeux. Le document de consultation et les questions sont disponibles sur le site web de la consultation publique. Des informations sur la réunion en ligne seront disponibles sous peu.

La date limite de soumission des contributions est le 29 octobre 2021. Le projet de révision de la politique de prêt dans le domaine des transports, incluant des informations sur le déroulement de la consultation publique et sur la manière dont ses résultats ont été pris en compte, sera publié et présenté au public et aux instances dirigeantes de la Banque au cours du premier trimestre de 2022.

Plus de précisions et d’informations générales sur la consultation publique relative à la politique de prêt de la BEI dans le secteur des transports sont disponibles ici.