>@Shutterstock
©Shutterstock

La Banque européenne d’investissement (BEI) et la COPEAM ont collaboré à la création d’un cours en ligne pour aider les journalistes à améliorer leurs compétences lorsqu'il s’agit de couvrir la question des changements climatiques. Depuis 2020, cette formation professionnelle en ligne gratuite est ouverte aux journalistes des pays partenaires du bassin méditerranéen et des Balkans. Cette nouvelle édition débutera en novembre 2021 parallèlement à la Conférence des parties à la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (COP 26). Pour la première fois, le cours sera ouvert aux journalistes de tous les pays africains et sera disponible en anglais, en français et en arabe sur la plateforme d’enseignement de l’université télématique internationale Uninettuno, partenaire du projet.

Le programme de formation se compose de conférences vidéo, d’exercices et de documents d’accompagnement fournis par des spécialistes originaires du Royaume-Uni, d’Italie, du Kenya, de Serbie et d’Égypte. Un professeur dirigera les travaux des stagiaires tout au long du cours. Plusieurs contributions vidéo filmées sur le terrain donneront également la parole à des universitaires, des spécialistes et des professionnels de haut niveau travaillant dans le domaine de la communication scientifique. Une conférence en ligne réunissant les bénéficiaires sera également organisée pour évaluer et commenter les résultats de la COP 26.

Les personnes intéressées ont jusqu’au 6 octobre pour envoyer leur candidature à la COPEAM. L’appel à candidatures peut être téléchargé à l’adresse suivante : http://www.copeam.org/fr/activities/reporting-climate-change-ledition-20212022-du-cours-en-ligne-pour-journalistes/  

 

Informations générales

La Banque européenne d’investissement (BEI) est l’un des principaux acteurs du financement du développement dans la région méditerranéenne. Son objectif est de soutenir le développement économique et social en améliorant les conditions de vie des populations. La BEI entend établir une présence tangible dans les pays partenaires et mettre l’accent sur les priorités économiques et sociales des pays bénéficiaires. Outre ses capacités de financement, elle leur apporte une valeur ajoutée en matière de mise en œuvre des projets et de modernisation des politiques publiques grâce à son savoir-faire financier et technique et ses services de conseil.

Action de la BEI en faveur du climat