>@Christophe Alix/EIB
©Christophe Alix/EIB
  • La BEI accorde à Nexans un financement de 200 millions d’euros afin d’accélérer sa participation active à la transition énergétique mondiale et son engagement de contribuer à atteindre la neutralité carbone d’ici à 2030.
  • Les activités de Nexans sont en complète adéquation avec les objectifs du « Green Deal » européen.

La Banque européenne d’investissement (BEI) a accordé à Nexans un prêt d’un montant de 200 millions d’euros, destiné à favoriser sa participation active à la transition énergétique mondiale et son engagement de contribuer à atteindre la neutralité carbone d’ici à 2030[1]. Le prêt de la BEI couvre le financement d’activités de R&D et le développement de nouveaux produits, des investissements visant à augmenter le nombre des usines 4.0 et à améliorer l’efficacité énergétique, ainsi que l’extension du site de Halden en Norvège.

L’électrification est une étape essentielle de la transition énergétique mondiale et a le vent en poupe au sein de la BEI alors que l’Europe s’engage à accélérer sa décarbonation. Début février 2021, Nexans a annoncé son ambition d’ajouter deux nouvelles lignes de production de câbles d’export courant continu haute tension dans son usine de Halden d’ici à 2024. Ces câbles CCHT sont indispensables à la transition énergétique européenne car ils servent à interconnecter les pays afin de pallier l’intermittence des sources d’énergie renouvelable.

Depuis 2020, Nexans s’efforce d’accélérer sa transformation en une entreprise pilotée par les données. La numérisation des usines du Groupe va encore améliorer l’efficacité de ses lignes de production, ouvrant la voie à la maintenance prédictive et à la réduction des émissions carbone. Le prêt de la BEI financera une partie des investissements prévus dans ce domaine, aidant ainsi Nexans à tenir ses engagements de contribuer à atteindre la neutralité carbone d’ici à 2030.

Enfin, le prêt permettra à Nexans d’intensifier des projets R&D visant à optimiser les performances et la conception de ses câbles, à améliorer leur sûreté au feu et à développer l’économie circulaire par l’utilisation de matériaux revalorisés et le recyclage. Ce financement aura également pour effet de faire monter en puissance l’innovation au sein des divisions Cloud Digital Plant et Design Labs du Groupe, dans les domaines des services numériques et des solutions connectées, par exemple INFRABIRD™ ou VIGISHIELD™, qui constituent des preuves tangibles de l’évolution de Nexans d’une offre de produits vers les systèmes et les solutions.

Christopher Guérin, Directeur général de Nexans, commente : « Nous sommes heureux de pouvoir intensifier nos investissements et activités d’innovation afin d’amplifier l’électrification grâce à l’engagement de la BEI et à son soutien. Ce dispositif de financement va nous permettre de contribuer à la transition énergétique de l’Europe de manière durable en renforçant nos innovations et notre propre capacité à réduire les émissions carbone de nos opérations. »

« Les ambitions et la stratégie de Nexans sont pleinement conformes aux priorités de la Banque européenne d’investissement en matière de climat, d’environnement et d’innovation. Pour la BEI, il est essentiel de soutenir les secteurs qui agissent pour répondre à l’urgence climatique », souligne Ambroise Fayolle, Vice-président de la BEI. « L’extension de l’usine Nexans de Halden au service des infrastructures liées aux énergies renouvelables ainsi que la transformation numérique de l’outil de production sont des illustrations concrètes de la feuille de route claire de Nexans à laquelle le financement de la Banque sera affecté. »

Informations générales

À propos de la BEI

Par ses activités, la BEI veille à ce que l’UE soit à la pointe de la prochaine vague d’innovation. Dans son rôle de banque européenne du climat, elle s’attache à stimuler l’émergence et le déploiement de nouvelles technologies afin de relever les défis actuels tels que la transition énergétique vers un nouveau modèle de croissance verte et d’aider les innovateurs européens à devenir des chefs de file mondiaux dans leurs domaines d’activité.

La BEI est l’un des principaux bailleurs de fonds mondiaux de l’action pour le climat. Sur les fonds mis à disposition par la Banque en France en 2020, soit plus de 10 milliards d'euros (la France est le deuxième bénéficiaire des financements de la Banque après l’Italie), 48 % ont été consacrés à des projets de lutte contre les changements climatiques ou d’atténuation de leurs effets.

À propos de Nexans

Depuis plus d’un siècle, Nexans joue un rôle crucial dans l’électrification de la planète et s’engage à électrifier le futur. Avec près de 25 000 personnes dans 38 pays, le Groupe mène la charge vers le nouveau monde de l’électrification : plus sûr, durable, renouvelable, décarboné et accessible à tous. En 2020, Nexans a généré 5,7 milliards d’euros de chiffre d’affaires standard.

Le Groupe est un leader dans la conception et la fabrication de systèmes de câbles et de services à travers quatre grands domaines d’activité : Bâtiment & Territoires, Haute Tension & Grands Projets, Industrie & Solutions et Télécommunications & Données.

Nexans a été le premier acteur de son industrie à créer une Fondation d’entreprise destinée à soutenir des actions en faveur de l’accès à l’énergie pour les populations défavorisées à travers le monde. Le Groupe s’engage à contribuer à la neutralité carbone d’ici 2030.

Nexans est coté sur le marché Euronext Paris, compartiment A.


[1] Cet objectif s’applique aux Scopes 1 et 2 et en partie au Scope 3 concernant les voyages d’affaires, les déchets produits, les trajets domicile-travail ainsi que les transports amont et aval, tels que définis par le Protocole des gaz à effets de serre - ghgprotocol.org