>@EIB
©EIB
  • VIVA, l’institution lituanienne de promotion économique, convient d’une garantie avec la Banque européenne d’investissement au titre du Fonds de garantie européen (EGF) pour financer des ETI locales.
  • L’opération concerne un instrument de garantie, avec partage des risques, destiné à couvrir un portefeuille de 50 millions d’EUR au maximum de nouveaux prêts à des ETI et, par extension, à des PME.
  • L’EGF fait partie du plan de relance de 540 milliards d’EUR que l’UE a mis en place pour soutenir les entreprises et les travailleurs face à la pandémie de coronavirus.

Lors d’une cérémonie qui s’est déroulée aujourd’hui au ministère lituanien des finances, la Banque européenne d’investissement (BEI) et l’Agence de gestion des investissements de l’État (VIVA) ont annoncé un nouveau soutien aux entreprises lituaniennes dans le cadre du Fonds de garantie paneuropéen (EGF). C’est la première fois que la garantie sur portefeuille au titre de l’EGF soutiendra le financement d’entreprises de taille intermédiaire (ETI) et de grandes entreprises.

La signature entre la BEI et VIVA concerne un instrument de partage des risques associé à un portefeuille, destiné à améliorer l’accès aux financements pour les entreprises de taille intermédiaire et les grandes entreprises lituaniennes. Grâce au portefeuille complémentaire créé au titre de cette garantie, l’opération devrait également soutenir indirectement les PME locales.

L’accord prévoit la mise à disposition de nouveaux financements d’un montant total de 50 millions d’EUR au maximum en faveur d’entreprises de taille intermédiaire lituaniennes, dont la BEI garantira 50 %, ce qui les aidera à sortir des difficultés économiques engendrées par la pandémie de COVID-19.

Gintarė Skaistė, ministre lituanienne des finances : « Notre partenariat approfondi avec la Banque européenne d’investissement revêt une importance particulière. La BEI est à l’avant-garde de la mise en œuvre des priorités de l’Union européenne, qui visent à stimuler la croissance durable et à renforcer la cohésion économique et sociale. La signature de cet accord dans le cadre du Fonds de garantie européen intensifiera encore notre coopération fructueuse et profitera aux entreprises lituaniennes en facilitant leur accès aux financements. »

Thomas Östros, vice-président du Groupe Banque européenne d’investissement : « Le Fonds de garantie européen a déjà mis à disposition plusieurs centaines de millions d’euros pour soutenir les entreprises lituaniennes. La plupart de ces ressources visaient à appuyer les PME, qui ont été les plus touchées par la crise. Aujourd’hui, grâce à notre collaboration avec VIVA et au soutien du ministère des finances, je me réjouis de pouvoir franchir une nouvelle étape pour mettre également des financements à la disposition des grandes entreprises. »

Dainius Vilčinskas, directeur général de VIVA, l’Agence de gestion des investissements de l’État : « C’est la première fois que la BEI fait un pas de plus et accepte une garantie de l’EGF non seulement en faveur de petites entreprises, mais également de moyennes et grandes entreprises lituaniennes.  Cet accord permettra à VIVA de donner aux entreprises lituaniennes l’accès à des financements sous forme d’instruments de dette tels que des obligations et des prêts. Nous sommes fermement résolus à devenir un partenaire financier viable pour les entreprises lituaniennes ; j’espère que ce partenariat constituera également un jalon de notre future coopération avec la BEI pour mettre au point de nouvelles solutions de financement en faveur des entreprises lituaniennes. Tout l’esprit de cet accord repose sur la prise de conscience bilatérale de l’importance d’un soutien responsable et efficace aux entreprises afin qu’elles se redressent mieux et plus vite à l’issue de la pandémie, que leurs investissements soient plus nombreux et qu’elles opèrent une transition continue de leurs activités vers un modèle plus durable ».

Le Fonds de garantie paneuropéen (EGF) a été créé par le Groupe Banque européenne d’investissement (BEI et FEI) et les États membres de l’UE en réponse à la pandémie de COVID-19. Il vise à améliorer l’accès au crédit pour les entreprises face aux effets économiques des confinements et des restrictions visant à contenir la pandémie de COVID-19.

Informations générales

En 2021, le Groupe BEI a renforcé son soutien à la Lituanie en signant des accords de financement pour environ 1 milliard d’EUR à l’appui de projets dans le pays, principalement en faveur des PME confrontées à la pandémie de COVID-19, ainsi que du secteur de l’énergie.

Le Fonds de garantie européen (EGF) a été créé par le Groupe BEI sur la base des contributions de la Lituanie et d’autres États membres de l’UE dans le but de protéger les entreprises touchées par la pandémie de COVID-19. S’appuyant sur près de 25 milliards d’EUR de garanties, l’EGF permet à la BEI et au FEI de fournir rapidement des prêts, des garanties, des fonds propres et d’autres instruments financiers, de même que d’intervenir dans des titrisations, afin de soutenir essentiellement des petites et moyennes entreprises. L’EGF s’inscrit dans le cadre du programme de relance de l’Union européenne qui vise à mettre à disposition 540 milliards d’EUR au total pour stimuler les secteurs de l’économie européenne les plus durement touchés.

Créée à l’initiative de la Banque de Lituanie, l’Agence de gestion des investissements de l’État (VIVA) est chargée de gérer le Fonds d’aides d’État aux entreprises, d’évaluer, de sélectionner et de superviser les investissements, de gérer les risques et de veiller à ce que le Fonds perçoive un rendement approprié. L’État lituanien, représenté par le ministère des finances, est l’actionnaire unique de cette agence. VIVA a pour principal objectif de fournir des financements aux grandes et moyennes entreprises et de contribuer à garantir la durabilité de leurs performances et la vitalité du marché des capitaux.