RechercheFr menuClientConnect
Recherche
Résultats
5 premiers résultats de la rechercheVoir tous les résultats Recherche avancée
Recherches les plus fréquentes
Pages les plus visitées

    Fonds pour l’innovation – Assistance au développement de projets

    La BEI apporte son soutien au Fonds pour l’innovation par le biais de l’assistance au développement de projets (ADP). L’ADP apporte un appui personnalisé à des projets sélectionnés afin de renforcer leur maturité en vue des prochains appels à manifestations d’intérêt du Fonds pour l’innovation.

    Objectif

    L’ADP a pour objectif d’améliorer la maturité des projets pour les appels à propositions ultérieurs du Fonds. À cet effet, elle fournit des services de conseils techniques et financiers de haute qualité adaptés aux besoins du projet. Elle soutient également les projets de manière à accroître la probabilité qu’ils atteignent le bouclage financier et qu’ils soient mis en service.

    Projets admissibles

    Les projets soumis dans le cadre des appels à propositions du Fonds et qui ne sont pas retenus pour l’octroi d’une subvention peuvent être proposés par les évaluateurs de CINEA pour bénéficier d’une APD. Ces projets devront répondre aux critères spécifiés dans l’appel à propositions et démontrer le potentiel d’amélioration de leur maturité grâce à une ADP spécifique.
    En savoir plus sur les prochains appels à propositions pour les projets de petite et grande dimension.

    Déploiement de l’assistance au développement de projets

    Les projets admissibles proposés par la CINEA sont examinés et présélectionnés par la BEI, en fonction de leur niveau de maturité tel que défini au cours du processus d’évaluation.

    Les projets présélectionnés sont ensuite soumis à l’approbation de la Commission européenne.

    Les experts techniques et financiers de la BEI sont chargés d’offrir un appui technique aux projets approuvés, avec l’aide de consultants externes. Vous trouverez ci-dessous des exemples indicatifs de la mise en œuvre de l’assistance au développement de projets.

     

    Audit préalable

    • Évaluation du degré de maturité d’un projet
    • Audit préalable technique
    • Analyse de la bancabilité
     

    Services financiers

    • Plans d’activité et programmes de financement
    • Analyses de marché
    • Prévisions financières
     

    Services techniques

    • Soutien à la préparation de candidatures
    • Soutien à l’élaboration de concepts
    • Analyses économiques
    • Soutien en matière d’ingénierie, de passation des marchés et de mise en œuvre

    Projets bénéficiant de l’appui du Fonds pour l’innovation

     

    BHyPER Community

    Pays : Portugal
    Catégorie : énergie solaire
    Promoteur du projet : Hyperion Energy Investments SGPS SA (PT)

    Le projet BHyPER Community concerne une usine de production d’hydrogène destinée à produire de l’hydrogène vert par électrolyse à partir d’une source renouvelable et non polluante (énergie solaire). Il contribuera à la réalisation des objectifs que s’est fixés le Portugal en matière d’introduction progressive de l’hydrogène vert dans les différents aspects de son économie, ce qui en fera un pilier durable et intégré de la stratégie nationale pour l’hydrogène « EN-H2 ».

    Ce projet, le premier du genre au Portugal, fournira de l’hydrogène et de l’électricité écologiques à l’économie locale, tout en garantissant une certaine souplesse du réseau électrique grâce à la fourniture d’énergie de secours.

    Sun2Store

    Pays : Espagne
    Catégorie : stockage d’électricité infra-journalier
    Promoteurs du projet :
    Malta Iberia Pumped Heat Electricity Storage S.L.U. (ES)
    Alfa Laval Corporate AB (SE)
    Siemens Gas et Power GmbH & Co. KG (DE)

    Le projet Sun2Store porte sur l’élaboration, la mise en œuvre et l’exploitation d’un dispositif innovant de stockage de l’électricité par pompage de la chaleur, d’une puissance de décharge nette de 100 MWe en courant alternatif et d’une autonomie de 10 heures. Le système de stockage emmagasine quotidiennement l’électricité de source photovoltaïque pendant les heures d’excédent solaire et injecte cette électricité stockée dans le réseau en fonction des besoins pour couvrir la courbe de charge résiduelle et ainsi éviter le délestage de l’électricité produite à partir d’énergies renouvelables.

    L’innovation en matière de stockage consiste à combiner une pompe à chaleur de nouvelle génération avec un dispositif de stockage thermique à sel fondu, qui a fait ses preuves dans des centrales solaires à concentration espagnoles. Cette technologie de stockage de longue durée et à grande échelle peut alors être mise en œuvre de manière compétitive dans des groupes électrogènes exploitant des sources solaires photovoltaïques et éoliennes. Outre son avantage en matière de coût par rapport à d’autres technologies existantes, telles que le stockage en batteries, les bienfaits pour le réseau que représente le stockage de l’électricité par pompage de la chaleur portent sur la capacité de fournir une réserve d’électricité modulable à partir d’un équipement de turbine, assortie d’une montée en puissance réactive rapide et d’une inertie synchrone.

    Cette solution de stockage serait une première en Europe. 

    WAVE

    Pays : France
    Catégorie : autres
    Promoteur du projet : Chantiers de l’Atlantique (FR)

    Les Chantiers de l’Atlantique, les plus grands chantiers navals d’Europe, qui font figure de chef de file sur le plan de l’efficacité énergétique et environnementale grâce à son programme de R-D Ecorizon®, ont élaboré un concept de grand voilier de croisière doté d’une technologie innovante en matière de propulsion éolienne. Ce nouveau système, composé de grandes voiles en panneaux composites montées sur un gréement de 80 mètres de haut, permettra aux navires de croisière de réduire leurs émissions de gaz à effet de serre de 45 % au maximum, par rapport aux navires classiques similaires. Cette technologie sera également transférable à d’autres types de grands navires, tels que les navires ravitailleurs et les pétroliers.

    Le projet WAVE (Wind Assisted VEssels) a pour objectif de commercialiser les premières applications navales de ce concept de propulsion éolienne d’ici 2024-2025.

    GraviSTORE

    Pays : République tchèque
    Catégorie : stockage d’électricité infra-journalier
    Promoteurs du projet :
    Gravitricity Ltd (UK)
    Huisman Equipment B.V (NL)
    ILF Consulting Engineers Austria GmbH (AT)
    Frank Bold s.r.o (CZ)
    Viridicore s.r.o (CZ)
    Institute of Geonics of the CAS (CZ)
    RAG Mining Solutions GmbH (DE)
    GA Energo s.r.o. (CZ)

    Le projet GraviSTORE concerne un système de stockage d’électricité gravitaire. Il vise pour l’essentiel le déploiement d’un prototype dans la région de Moravie-Silésie, en République tchèque.

    Ce projet unique en son genre utilisera la technologie très innovante de Gravitricity, capable de générer une puissance de plusieurs MW, pour un déploiement à l’échelle du réseau. Il permettra de stocker et de libérer de l’énergie par l’élévation et l’abaissement de poids solides dans un puits de mine désaffecté.

    Les compétences et le savoir-faire acquis ouvriront la voie au futur déploiement commercial de cette technologie, qui présente une cyclabilité exceptionnelle et offre d’importants avantages en matière d’économie circulaire grâce à la réutilisation d’infrastructures minières en cours de fermeture.

    LiSalt

    Pays : France
    Catégorie : autres solutions de stockage de l’énergie
    Promoteur du projet : ARKEMA FRANCE SA (FR)

    Le projet LION d’Arkema a pour objectif d’élaborer et de développer un procédé de production innovant permettant la production économique et respectueuse de l’environnement d’un sel électrolyte ultra-pur. Il renforcera la sécurité des batteries et s’adaptera parfaitement aux batteries à haute tension et à charge rapide déployées dans des technologies actuelles ou futures.

    Le projet LION s’inscrit dans le cadre d’un projet important d’intérêt européen commun (PIIEC) lié aux batteries et contribue à l’établissement d’une chaîne de valeur complète, innovante et compétitive pour les batteries au sein de l’UE.

    CESAR

    Pays : Allemagne
    Catégorie : autres solutions de stockage de l’énergie
    Promoteur du projet : Black Magic GmbH (DE)

    Black Magic GmbH est le seul producteur mondial de graphène courbé. Le graphène courbé est une forme de carbone permettant de stocker de l’électricité dans une densité remarquablement élevée, surpassant les batteries actuelles à de nombreux égards.

    Le projet CESAR-E permettra de déployer et de développer la technologie de production de synthèse du graphène courbé avec à la clé une réduction des coûts et, partant, un élargissement du champ d’application. La pénétration accrue du marché du graphène courbé entraînera une réduction des coûts attendue et une diminution importante des émissions de gaz à effet de serre, notamment dans le secteur automobile, grâce à la diminution de la consommation de carburant des véhicules hybrides et à l’augmentation de la durée de vie des batteries des véhicules électriques. 

    GHG-PU

    Pays : Pays-Bas
    Catégorie : industries à forte intensité énergétique
    Promoteur du projet : InSus B.V. (NL)

    Le projet porte sur la construction d’une usine de recyclage de grande dimension qui permettra de récupérer les hydro-chlorofluorocarbones et les propulseurs au propane de la mousse de polyuréthane rigide. Ces propulseurs étaient généralement utilisés comme agents d’expansion pour les produits d’isolation en mousse de polyuréthane rigide et les hydro-chlorofluorocarbones sont des gaz à effet de serre extrêmement polluants. Dans le cadre de ce procédé de recyclage, les propulseurs à hydro-chlorofluorocarbones sont rendus inoffensifs et le propulseur au pentane est récupéré pour ensuite être réutilisé. La mousse est également recyclée.

    L’assistance au développement de projets portera sur une étude de marché visant à déterminer le potentiel commercial du déploiement de cette technologie dans les 27 États membres de l’UE. L’objectif de l’ADP sera d’accroître la maturité du projet en établissant le potentiel commercial actuel et futur.

    TRISKELION

    Pays : Espagne
    Catégorie : transport et stockage de CO2
    Promoteur du projet : Forestal del Atlántico, S.A. (ES)

    Situé dans le nord-est de l’Espagne (Mugardos, Galice), TRISKELION est un projet innovant de production de méthanol renouvelable qui combine et intègre différentes technologies à l’échelle industrielle : le captage du CO2 par un système d’absorption-désorption à base d’amines dans une centrale de cogénération existante ; l’électrolyse alcaline, alimentée par l’électricité fournie par un parc éolien connecté dans un système virtuel ; la synthèse du méthanol, réalisée dans un seul réacteur à l’aide de catalyseurs à base de Cu-ZnO ; et la distillation du méthanol.

    L’objectif est d’obtenir un produit final d’une qualité similaire à celle du méthanol fossile, ce qui permettra d’exploiter la chaîne logistique et les installations industrielles actuellement utilisées pour ce carburant.

    NEF

    Pays : Norvège
    Catégorie : industries à forte intensité énergétique
    Promoteurs du projet :
    Norsk e-Fuel AS (NO)
    Paul Wurth S.A. (LU)
    Valinor AS (NO)
    Sunfire GmbH (DE)
    Climeworks AG (CH)

    NEF, située en Norvège et dirigée par Norsk e-Fuel AS, va lancer l’industrialisation du premier procédé Power-to-Liquid (production de carburants liquides de synthèse à partir d’électricité) à grande échelle au monde, intégrant des technologies de conversion efficaces pour produire du carburéacteur renouvelable à partir d’électricité (e-Fuel), d’eau et de CO2 100 % renouvelables. Ce processus en plusieurs étapes comprendra :

    • le captage atmosphérique direct de CO2 ;
    • la production de gaz de synthèse ;
    • la synthèse par procédé Fischer-Tropsch pour produire le carburant renouvelable ;
    • la valorisation du produit pour maximiser la fraction de carburéacteur dans le flux de produit.

    L’usine met en œuvre des réacteurs utilisant l’électrolyse alcaline et la réaction du gaz à l’eau inverse et intègre une co-électrolyse à haute température basée sur la technologie des cellules d’électrolyse à oxyde solide (Co-SOEC). Le projet permettra une réduction relative des émissions de gaz à effet de serre de 99 %.

    ETHOS

    Pays : Italie
    Catégorie : industries à forte intensité énergétique
    Promoteur du projet : VERSALIS S.P.A. (IT)

    Le projet ETHOS porte sur la conception, la construction et l’exploitation d’unités innovantes pour la fabrication locale d’enzymes cellulolytiques, ainsi que sur la production de lignine de haute qualité à partir de bioéthanol cellulosique de deuxième génération dans des installations de démonstration intégrées de grande dimension situées à Crescentino (Verceil, Italie). Le projet mettra en œuvre la technologie exclusive de Versalis, capable de convertir la biomasse lignocellulosique des résidus forestiers en bioéthanol pour le secteur des biocarburants et en coproduit de lignine de haute qualité adapté aux plastiques composites biosourcés.

    ETHOS favorisera la mise en place d’un nouveau modèle commercial biocirculaire obtenu par la production simultanée d’un biocarburant avancé de deuxième génération (bioéthanol) et d’un biopolymère avancé (lignine), capable de remplacer les dérivés fossiles sur les marchés pertinents des carburants et des plastiques, contribuant ainsi de manière significative à la réduction des émissions de gaz à effet de serre.

    Equigy CBP

    Pays : Pays-Bas, Allemagne, Italie
    Catégorie : stockage de l’énergie
    Promoteurs de projets : Equigy B.V. (NL)

    Equigy entend jouer un rôle clé dans l’accélération de la transition énergétique et l’intégration des systèmes énergétiques. Grâce à Crowd Balancing Platform (CBP), sa plateforme européenne d’ajustement participatif, Equigy a pour objectif de favoriser la transmission fiable de données en permettant la participation des agrégateurs aux marchés d’ajustement au moyen de dispositifs flexibles plus petits, tels que les unités de stockage domestiques et les véhicules électriques, transformant ainsi les consommateurs en prosommateurs.

    En octobre 2020, Equigy a soumis au Fonds pour l’innovation une proposition visant à obtenir une subvention pour développer des fonctionnalités clés qui stimuleraient la croissance et réduiraient les obstacles qui empêchent les gestionnaires de réseau de transport (GRT) et les acteurs du marché d’adopter la plateforme CBP dans toute l’Europe.

    Détenue par cinq grands gestionnaires de réseau de transport européens, Equigy vise à établir des normes interprofessionnelles dans toute l’Europe, afin d’appuyer un réseau électrique à l’épreuve du temps, fiable et rentable, indépendant des ressources flexibles fondées sur les combustibles fossiles.

    Oxy-combustion (GreenBPP)

    Pays : Allemagne
    Catégorie : industries à forte intensité énergétique
    Promoteurs du projet :
    AtlasInvest Holding (BE)
    Tree Energy Solutions (BE)

    Tree Energy Solutions (TES) est une entreprise qui fournit à l’échelle industrielle de l’hydrogène vert et propre, soit une énergie non intermittente neutre en carbone à long terme. Son objectif premier est de remplacer le système de gaz fossile par l’importation de gaz vert (CH4) produit à partir de l’hydrogène vert généré à partir de l’énergie solaire photovoltaïque dans la ceinture solaire, ainsi que d’introduire la circularité du CO2. TES construit actuellement à Wilhelmshaven le premier pôle allemand d’énergie verte, qui permettra l’importation de 250 TWh de gaz vert d’ici à 2045. Ce pôle intégrera également l’installation d’une centrale d’oxycombustion pionnière (projet GREENBPP) combinée à une chaîne intégrée de captage et stockage du carbone (CSC). Il sera déployé à pleine échelle industrielle (550 Mwth/284 MWe) afin d’éviter 8,6 millions de tonnes de CO2 sur 10 ans à pleine capacité. TES est une société privée belge, bénéficiant de l’appui de la société d’investissement AtlasInvest.

    HYDROGEN EU-ROPAX

    Pays : Danemark, Suède, Norvège, Allemagne, Pays-Bas, Belgique et Royaume-Uni
    Catégorie : industries à forte intensité énergétique
    Promoteurs du projet :
    DFDS AS (DK)
    Hexagon Composites ASA (NO)
    ABB Ltd. (SE)
    Ballard Power Systems Inc. (DK)
    Lloyd's Register Group Services Limited (UK)
    Knud E. Hansen (DK)
    Ørsted (DK)
    Danish Ship Finance (DK)

    Le projet HYDROGEN EU-ROPAX vise à concevoir et à construire un navire ROPAX alimenté par une pile à combustible hydrogène reliant les principaux ports de l’UE.

    Les navires actuels de cette taille utilisent des combustibles marins classiques d’origine fossile. Conformément au Fonds pour l’innovation et le pacte vert pour l’Europe, les navires à émissions nulles alimentés par un système de pile à combustible à grande échelle (23 MW) utiliseront exclusivement de l’hydrogène vert provenant de sources renouvelables, ce qui permettra d’éviter 100 % des émissions de gaz à effet de serre par rapport à la situation actuelle.

    Outre la conception technique et la construction, le projet analysera et développera également des modèles financiers et des stratégies d’approvisionnement en hydrogène pour la mise en place de navires ROPAX à grande échelle fonctionnant à l’hydrogène.

    Au cours de la période de suivi sur 10 ans, le projet/navire permettra d’éviter l’émission de plus de 600 000 tonnes d’équivalent CO2.

    SUN2HY

    Pays : Espagne
    Catégorie : industries à forte intensité énergétique
    Promoteurs du projet :
    SUNRGYZE S.L. (ES)
    REPSOL SA (ES)
    ENAGÁS S.A. (ES)

    Le projet SUN2HY, la première usine à grande échelle fondée sur la technologie photoélectrocatalytique pour la production d’hydrogène, est axé sur la démonstration du rapport coût-efficacité et de la robustesse de la technologie photoélectrochimique (PEC).

    La nouveauté derrière la technologie PEC réside dans la capacité de convertir directement l’énergie solaire en énergie chimique, en séparant dans ses constituants l’eau, l’hydrogène et l’oxygène, grâce à l’utilisation directe de l’énergie solaire sans apport énergétique externe, ce qui constitue une voie de substitution durable pour l’hydrogène.

    La mise en œuvre de cette technologie à l’échelle industrielle réduirait considérablement le coût par kilogramme d’hydrogène vert pour qu’il soit compétitif par rapport au procédé classique (réformage du méthane à la vapeur) et entraînerait la réduction de l’empreinte carbone de la production d’hydrogène. L’objectif de ce projet est de montrer le fonctionnement de la première usine précommerciale PEC dans le monde, avec une capacité de production de 3 650 tonnes d’H2 par an. Pendant une durée d’exploitation de 20 ans, l’usine évitera l’émission de 664 067,2 tonnes de CO2. L’usine sera située à proximité de la raffinerie de Repsol à Puertollano, en Espagne. 

    GreenHyseO

    Pays : Italie
    Catégorie : technologie de captage et de stockage du carbone
    Promoteur du projet : FNM S.P.A (IT)

    GreenHyseO s’inscrit dans le cadre du projet « H2iseO : une vallée de l’hydrogène pour la mobilité durable », une initiative soutenue par FNM S.p.A. qui vise à créer la première vallée de l’hydrogène en Italie et à décarboner les transports par rail et par bus dans le Val Camonica.

    FNM S.p.A. va mettre en place une flotte verte de 14 trains et 40 autobus à hydrogène. Elle prévoit également de construire des installations de production d’hydrogène et des stations de distribution et de ravitaillement :

    • une unité de production, de stockage et de distribution d’hydrogène dans la ville d’Iseo, utilisant la technologie de reformage du méthane à la vapeur à partir de biométhane, complétée par la technologie innovante de captage et stockage du carbone (CSC) ;
    • une ou deux unités de production, de stockage et de distribution d’hydrogène par électrolyse dans les villes de Brescia et d’Edolo.

    Pour l’unité de production d’hydrogène d’Iseo, le projet GreenHyseO se fondera sur la technologie CSC.

    HyPush

    Pays : France
    Catégorie : produits de substitution
    Promoteurs de projets : NEoT Green Mobility (FR)

    Ce projet concerne la construction d’un bateau pousseur alimenté à l’hydrogène pour la navigation à Paris, en remplacement du pousseur existant. Il aura des capacités similaires ce qui permettra à CEMEX de pousser des barges d’une capacité maximale de 2 600 tonnes.

    Il est spécialement conçu pour naviguer sur la Seine, avec une propulsion utilisant l’énergie électrique de deux piles à combustible à hydrogène et une batterie au lithium. Une attention particulière a été accordée à la conception de la coque afin de réduire au maximum le sillage. 

    NEoT Green Mobility travaille avec CEMEX à la mise en place d’une solution de financement innovante comprenant des garanties de performance pour les systèmes énergétiques à émissions nulles.

    ZERO CARBON GYPSUM

    Pays : Lettonie
    Catégorie : énergies renouvelables et industries à forte intensité énergétique
    Promoteurs de projets : AS ETGAS (LV)

    Le projet « Zero Carbon Gypsum » vise à faciliter le passage d’un site de fabrication de placoplâtre à forte intensité énergétique à partir de gaz naturel à un gaz de synthèse renouvelable produit sur place (syngaz), à partir de la biomasse locale issue de technologies exclusives de gazéification.

    Ce premier projet est en cours de développement en Lettonie, sur le site de l’usine de fabrication de placoplâtre de KNAUF, et le projet est rendu possible par la capacité de la technologie de gazéification à convertir des fractions de déchets autrement non recyclables en gaz de synthèse renouvelable présentant un degré de pureté élevé à moindre coût dans le secteur.

    En appliquant le piégeage du carbone du gaz de synthèse à d’autres phases du projet, un gaz à bilan carbone négatif sera finalement livré, ce qui montrera la voie vers la décarbonation dans une industrie à forte intensité énergétique comme la fabrication de placoplâtre, sans qu’il soit nécessaire de moderniser les installations de production actuelles.

    TRUCK2WIND

    Pays : Espagne
    Catégorie : stockage d’électricité infrajournalier
    Promoteurs de projets : Green Capital Power SL (ES)

    Le projet TRUCK2WIND a pour objectif l’intégration d’un système hybride de stockage de l’énergie comprenant des batteries de première et de deuxième vie dans une usine d’énergie renouvelable en Espagne. Ce premier projet montrera les avantages de l’intégration des batteries de première et de deuxième vie en évaluant la faisabilité et les performances de la solution hybride et son potentiel pour la participation à différents services réseau. Ce projet validera la circularité des batteries de véhicules électriques, tout en offrant de la flexibilité aux systèmes énergétiques, ce qui permettra d’atteindre un degré plus élevé de décarbonation.

    Dans le droit fil de son engagement en faveur d’une transition énergétique verte et équitable, Capital Energy dispose actuellement d’un portefeuille de projets éoliens et solaires dans la péninsule Ibérique, d’une capacité d’environ 30 GW. Plus de 8 GW ont déjà bénéficié de subventions pour l’accès au réseau. Capital Energy est déjà présente sur l’ensemble de la chaîne de valeur des énergies renouvelables, du développement à la construction, en passant par la production, le stockage, l’exploitation et la fourniture.

    CO2Made

    Country: Germany
    Category: Carbon capture utilisation (CCU) technology
    Project promoter: Twelve Benefit Corporation (DE)

    Twelve has developed a technology that enables the energy efficient conversion of CO2 from any source into CO that can be used to produce high-value products.

    The purpose of the CO2Made project is to obtain industrial validation of the technology's potential in turning CO2 into PC-based car parts that form the internal structure of Mercedes-Benz cars - with significantly lower greenhouse gas (GHG) emissions than conventional production.

    This innovation can reduce the carbon footprint of the world's heavy emitting industries while creating a new revenue stream from what is discarded today as a waste product.

    The EIB is working with Twelve Benefit Corporation to fund the development of a financial model and market analysis for this technology and project.

    CO2ncrEAT

    Country: Belgium
    Category: Carbon capture utilisation (CCU) & Carbon capture and storage (CCS) technology
    Project promoters:
    Prefer Construct SA (Prefer) (BE)
    Carrières et Fours à Chaux Dumont-Wautier SA (Lhoist) (BE)
    Orbix Solutions SRL (Orbix) (BE)

    The main objective of the CO2ncrEAT project is to offer to the construction sector a new line of carbon negative pre-cast materials such as masonry blocks, with the same dimensional, visual and mechanical characteristics as current concrete products.

    This project offers a sustainable and environmentally sound alternative to the traditional manufacturing process of concrete elements, which entails high greenhouse gas (GHG) emissions. The products created as a result of CO2ncrEAT will replace the cement and natural aggregates in their composition with non-valorised residues from slag recycling centres and CO2 captured from the exhaust gases from the lime manufacturing process.

    CO2ncrEAT offers a sustainable solution for CO2 use and sequestration (CCU & CCS) because, once the captured CO2 is mineralised into building materials, it cannot be liberated again to the atmosphere.

    Foundry Sand Recycler (FRFS)

    Country: Germany, Finland, Sweden, Italy, Spain
    Category: Energy intensive industries
    Project promoter: Finn Recycling Oy (FI)

    Finn Recycling’s recycling service for waste foundry sand has been in commercial use for foundries in Finland since 2018.

    After several years of research, Finn recycling has developed and patented a process that combines thermal and mechanical methods in one single modular unit. This breakthrough innovation allows the use of thermal-mechanical regeneration for even the most difficult sand types to be reclaimed. Currently, alternative systems that use thermal fluidized bed regenerators cannot regenerate green sand without a two-stage mechanical treatment preceding and following the thermal process, which removes the clay attached to the surface of the sand grains.

    Finn Recycling uses a unique Sand-as-a-Service (SaaS) model, which has the advantage to be asset-light, to require low investment, and be an easy-to-start solution for customers, who can test the service in advance and can profit from quick installation without the need for a long production break. Thanks to this new system, the need for new, virgin sand is reduced by up to 90%, with consequent decrease in sand acquisition costs, as well as significant improvement of waste sand problem and the foundry’s CO2 footprint.

    This service is now being expanded in the first phase to Germany, Austria and Switzerland.