RechercheFr menuClientConnect
Recherche
Résultats
5 premiers résultats de la rechercheVoir tous les résultats Recherche avancée
Recherches les plus fréquentes
Pages les plus visitées

    Développement régional et cohésion

    L’intégration économique, sociale et territoriale dans l’Union européenne doit être soutenue par une politique appropriée. La politique de cohésion de l’UE vise précisément à aider chaque région à réaliser son plein potentiel ainsi qu’à rendre l’ensemble de l’Union européenne plus prospère et à améliorer le niveau de vie de ses habitants. Découvrez comment le travail de la BEI soutient la cohésion.

    Télécharger le document « Cohésion et développement régional – Tour d’horizon 2021 »  

    Nos projets de cohésion sur le terrain

    Découvrez comment nous contribuons à une Europe cohésive et inclusive

    Coup de projecteur sur nos projets de cohésion

    Nous soutenons l’agenda territorial de l’Union européenne 2030

    La BEI soutient l’agenda territorial 2030, un document stratégique qui décrit les objectifs de l’Europe, de ses régions et de ses communautés. Il définit deux objectifs généraux : une Europe juste et verte, et inclut six priorités pour le développement du territoire européen dans son ensemble.

     

    Une Europe équilibrée

    Un développement territorial plus équilibré qui tire parti de la diversité de l’Europe.

     

    Des régions fonctionnelles

    Un développement local et régional, avec moins d’inégalités entre les lieux.

     

    Une intégration au-delà des frontières

    Vivre et travailler au-delà des frontières nationales.

    Aujourd’hui, la BEI participe à des investissements importants et dispense des conseils techniques. Parmi ses activités, nombreuses sont celles qui contribuent à la réalisation des objectifs et priorités de l’agenda territorial 2030.

     
     

    Un environnement sain

    De meilleurs moyens de subsistance écologiques et des villages, des villes et des régions climatiquement neutres.

     

    Économie circulaire

    Des économies locales fortes et durables dans un monde globalisé.

     

    Connexions durables

    Connectivité numérique et physique durable des lieux.

    Aujourd’hui, la BEI participe à des investissements importants et dispense des conseils techniques. Parmi ses activités, nombreuses sont celles qui contribuent à la réalisation des objectifs et priorités de l’agenda territorial 2030.

     

    Comment nous soutenons une transition juste

    Pour pouvoir se détourner de l’extraction du charbon et de la production industrielle et énergétique à forte intensité de CO2, de nombreux changements entrent en jeu. En voici quelques exemples :

    • Trouver de nouvelles sources de chaleur et d’électricité
    • Nettoyer les sites miniers
    • Attirer de nouvelles entreprises et investir dans les infrastructures afin de compenser la perte d’emplois, de valeur ajoutée et de recettes fiscales

    En réponse aux effets sociaux et économiques de la transition, le mécanisme pour une transition juste met l’accent sur les régions, les industries et les travailleurs qui seront confrontés aux plus grands défis, au moyen de trois piliers :

     

    Le Fonds pour une transition juste

    Ce fonds soutient les régions les plus vulnérables dans le cadre de la transition vers la neutralité climatique.

     

    Le dispositif pour une transition juste dans le cadre d’InvestEU

    Une partie des investissements réalisés par le canal d’InvestEU respectera les principes d’une « transition juste ».

     

    La facilité de prêt au secteur public

    Le prêt de la BEI est associé à une aide non remboursable de l’UE.

    Bon nombre des régions de l’UE les plus touchées ont déjà de faibles revenus ou une longue histoire de déclin industriel. Le mécanisme pour une transition juste aidera principalement les régions prioritaires de la BEI au titre de l’objectif de cohésion. Cela signifie qu’il y aura une coopération étroite entre la cohésion et la transition juste. « Assurer une transition juste pour tous » est l’un des quatre objectifs généraux visés par le Groupe BEI dans sa Feuille de route de la banque du climat 2025.

    La BEI coopérera avec d’autres banques multilatérales de développement (BMD) pour soutenir une transition juste en dehors de l’UE, conformément aux principes de haut niveau des BMD pour une transition juste.  

    Principales publications de la BEI

    Ce que nous offrons

    Nos prêts, nos instruments financiers, mais aussi notre assistance technique et nos services de conseil
    peuvent aider les régions et les populations qui ont le plus long chemin à parcourir.

    Nos prêts dans le domaine de la cohésion doivent répondre à l’une au moins des quatre priorités de la BEI : l’innovation, les infrastructures, les petites et moyennes entreprises (PME) et la durabilité environnementale. Dans les régions relevant de l’objectif de cohésion, nous finançons les secteurs public et privé.

    Pour les municipalités et les autorités régionales

    En fonction de la taille du projet, la BEI propose un large éventail d’instruments de financement aux municipalités et aux autorités régionales, allant des prêts à l’investissement pour de grands projets aux prêts-cadres pour des initiatives multisectorielles de plus petite dimension.

    Ses prêts-programmes structurels peuvent aussi contribuer à mettre en œuvre les fonds en gestion partagée relevant du budget de l’UE (anciennement dénommés Fonds structurels et d’investissement européens ou Fonds ESI).

    Pour les petites entreprises, les entreprises de taille intermédiaire et les grandes entreprises

    Nous finançons également le secteur privé dans les régions relevant de l’objectif de cohésion : grâce à l’intermédiation bancaire, environ un tiers de nos prêts soutiennent les PME et les ETI. Nous proposons aussi des prêts aux grandes entreprises destinés à divers secteurs.

    En savoir plus sur nos prêts  

    Des ingénieurs et des économistes évaluent chaque projet financé par la BEI. La Banque met cette expertise à la disposition des promoteurs, des autorités régionales et nationales et des intermédiaires financiers dans les régions visées par l’objectif de cohésion, en vue d’améliorer la qualité technique et financière des projets présentés.

    fi-compass

    Cette plateforme fournit des services de conseil sur les instruments financiers dans le cadre des fonds en gestion partagée.

    En savoir plus sur fi-compass

    Fonds pour l’innovation – Assistance au développement de projets

    La Banque européenne d’investissement (BEI) apporte une aide spécifique aux projets qui soutiennent une transition propre grâce aux nouvelles technologies. L’objectif est de mieux préparer les projets en vue des prochains appels à manifestations d’intérêt du Fonds pour l’innovation.

    En savoir plus sur le Fonds pour l’innovation – Assistance au développement de projets

    Assistance conjointe à la préparation de projets dans les régions européennes (Jaspers)

    Le dispositif Jaspers collabore activement à la cohésion. Depuis quelques années, il soutient les projets du Fonds pour une transition juste. 

    Ses experts collaborent aussi avec les collectivités locales, les promoteurs de projets et les autorités de gestion des fonds de l’UE dans les pays de l’Union européenne, pour les aider à élaborer des stratégies et des projets durables ainsi qu’à renforcer leurs capacités dans des domaines tels que l’économie circulaire, l’efficacité énergétique, la neutralité carbone, les villes intelligentes, la recherche appliquée et l’innovation, les systèmes de santé, la connectivité et la mobilité durable, les services d’accès à l’eau et d’assainissement abordables.

    En savoir plus sur Jaspers

    Accord concernant des services de conseil à l’appui de projets (PASSA)

    Le programme PASSA associe l’expertise interne de la BEI et le travail de consultants externes pour accélérer la mise en œuvre de projets financés par l’UE, en collaboration avec les promoteurs et les autorités de gestion.

    En savoir plus sur PASSA

    En savoir plus sur nos services de conseil  

    Les États membres peuvent faire appel à l’aide de la Banque européenne d’investissement et tirer parti de ses compétences professionnelles en matière de gestion de fonds pour mettre en œuvre des instruments financiers. Ils peuvent utiliser ces instruments financiers innovants en combinaison avec d’autres sources de financement.

    En savoir plus sur les fonds en gestion partagée

    Les pays de l’UE peuvent consacrer une partie de leurs fonds en gestion partagée au Fonds InvestEU en créant un compartiment « États membres ». Ils peuvent alors bénéficier de la note de crédit élevée de la garantie de l’UE, qui permet de financer des projets plus risqués.